Historique

L'association Alsace-Lorraine de 1908 aux années 1950 :

 

Au début du 20ème siècle, la jeunesse catholique de Romilly-sur-Seine était rassemblée au sein d'un patronage qui tenait ses réunions dans les combles de l'école St Joseph. Là, des jeux de sociétés et un billard étaient le champ d'action des jeunes, ainsi qu'une scène de théâtre permettant la réalisation de séances récréatives. Cette scène était fort bien aménagée et la salle était en gradins.

 

Or, au début de l'année 1907, M. le Curé BRAUX réunit toutes les bonnes volontés de ce patronage et les mit au courant d'un projet qui lui tenait à cœur : la constitution d'une société de gymnastique.

 

Les jeunes ne pratiquaient aucun sport. Le dessein de M. le Curé BRAUX était donc de leur permettre de dépenser leurs forces physiques dans des sections de gymnastique " à mains libres " ou " aux agrès ", et de les engager dans la Fédération que le Docteur MICHAUX venait de fonder en France (1898) sous le nom de Fédération Gymnique et Sportive des Patronages de France (F.G.S.P.F.).

 

(…) La tâche la plus facile et la plus urgente était de donner un nom à cette jeune société. Parmi ceux proposés, citons l'Altière, l'Abeille et l'Alsace-Lorraine. Ce fut ce dernier nom qui recueillit le plus de suffrages et qui fut adopté, et cela pour deux raisons : D'une part, ces deux provinces étaient toujours sous le joug allemand, et à cette époque de nombreuses sociétés en France s'appelaient " Alsacienne-Lorraine " ou bien " Alsace-Lorraine " en manière de protestation contre l'annexion de ce territoire français et en signe de fidélité au souvenir de cet arrachement. D'autre part, les membres présents à la fondation de la société étaient pour bon nombre d'origine Alsacienne ou Lorraine.

 

L'Alsace-Lorraine était née, sous la forme d'association régie par la loi de juillet 1901, avec parution au Journal officiel du 24 avril 1908.

 

 

(…) L'Alsace-Lorraine progressa rapidement en nombre et en qualité, et devint une des plus importantes sociétés de gymnastique de notre région (rappelons que l'association se situe géographiquement dans le département de l'Aube, donc dans la région Champagne-Ardenne). Elle se classa brillamment en de nombreux concours, forma des athlètes de haut niveau, organisa des fêtes dont tous les anciens de Romilly-sur-Seine se souviennent, et nous ne citerons pas (la liste serait trop longue) tous les dévoués qui, pendant cinquante ans, œuvrèrent de leur mieux pour la grandeur et le bon renom de leur Société.

 

Tout le monde y est volontaire et bénévole. (…) Les moniteurs et monitrices sont, en même temps que des techniciens sportifs, des éducateurs.

 

(…) On fait partie de l'Alsace-Lorraine de père en fils, de mère en fille, et certaines familles sont représentées depuis la fondation.

 

(…) La gymnastique reste à la base de l'association Alsace-Lorraine, mais l'évolution sportive de notre époque (années 1950) a été suivie, et le basket, le volley, l'athlétisme, la natation, les boules… sont assidûment pratiqués.

 

 

Une clique importante avec clairons, fifres et tambours fonctionne, et il est amusant d'y voir à l'entraînement une vingtaine de tambours n'ayant pas 10 ans ! Citons encore une très importante section " d'Anciens ", pères de famille assidus à la belote ou au tarot, heureux de se replonger dans l'atmosphère sportive de la jeunesse.

 

Avec son effectif de 348 membres actifs, dont 258 licenciés sportifs, ses moniteurs et monitrices diplômés, son conseiller ecclésiastique, son contrôle médical, son palmarès éloquent, son important équipement et son expérience d'un demi-siècle, l'Alsace-Lorraine offre pour la formation physique et morale des enfants des garanties incomparables…

 

Extraits (textes et photos) du livret du cinquantenaire de l'association en 1958.

 

L'Alsace-Lorraine des années 1950 à nos jours :

 

C'est en 1948, sous l'impulsion de son président, M. MOUROT, que l'Alsace-Lorraine décide d'élargir une fois encore ses activités en proposant aux jeunes de Romilly-sur-Seine des séjours vacances (agrément ministériel n° 2658 du 23 décembre 1948). Le premier aura lieu en Belgique et c'était une grande nouveauté à l'époque. Puis les suivants emmèneront les enfants dans les Vosges, dans le Jura, et en Savoie, à St Christophe la Grotte, jusqu'en 1956.

 

En 1957, l'association procède à l'acquisition d'un ensemble composé d'un corps de ferme et d'une maison auberge au cœur du village de Vimines (Savoie). Les séjours d'été commencent donc dès cette année, avec en alternance juillet/août, un séjour pour les garçons et un séjour pour les filles.

 

Coté sportif, l'Alsace-Lorraine fusionnera avec l'U.S.A.C.R., pour donner naissance à l'A.S.R. (Association Sportive de Romilly). L'organisation de séjours vacances deviendra de ce fait l'activité principale de l'association. Elle proposera d'ailleurs dès 1987 des séjours à la neige ouverts aux familles et aux ados.

 

En 1978, la mixité arrive, et l'Alsace-Lorraine maintient le nombre de séjours à deux. Aujourd'hui encore, l'association propose des vacances pour les enfants de 6 à 12 ans.

 

Depuis 1957, beaucoup de travaux seront effectués, la construction du bâtiment principal ayant lieu en 1975. Tout cela permettra à l'association Alsace-Lorraine de s'ouvrir (ponctuellement jusqu'en 1988, puis de façon régulière) à d'autres activités et partenariats :

 

De 1985 à 1989 : Organisation d'un centre aéré avec la commune de Vimines.

 

De 1988 à 1995 : Organisation d'un camp d'ados sur Vimines.

 

En 1989 : Accueil de l'orphelinat de la police pour les championnats du monde de cyclisme à Chambéry.

 

Depuis 1989 : Partenariat avec l'ASDER (Association Savoyarde des Energies Renouvelables), qui occupe les locaux plusieurs mois par an.

 

Depuis 1997 : Accueil de la cantine scolaire de Vimines.

 

De 1997 à 1999 : Accueil du centre aéré Frimousse, de Vimines. Etc.…